Qu’est ce que le Tantra?

Après la soirée découverte du Tantra du 8 mars 2016, la discussion s’est poursuivie pour essayer de préciser ce qu’est le Tantra.

Pour revenir sur les questions de N., oui, pratiquer le tantra ce n’est pas uniquement pratiquer des exercices pour améliorer ses compétences sexuelles même s’il y en a.
D’ailleurs mardi soir nous avons travaillé à fluidifier le second chakra qui est précisément celui qui influence ou est influencé par l’idée que nous avons de la sexualité et du plaisir. Donc de notre maturité dans ce domaine.
Il influence aussi notre appétit sexuel ou alimentaire car ils sont souvent liés.
C’est aussi un chakra relié à l’abondance, au sentiment de mériter une belle vie, à notre capacité à progresser dans la vie pour tout dire à notre capacité à JOUIR de la vie.

Vous voyez que tout est lié, la sexualité et notre façon de vivre dans son ensemble.

B. quant à lui avait entendu dire que le Tantra permettait de rencontrer les femmes autrement. Et c’est aussi totalement vrai. Comme vous l’avez tous exprimé, dans un atelier de tantra, on crée des liens donc il est plus facile d’avoir des conversations authentiques avec les participants hommes ou femmes. Les exercices proposés permettent d’entrer en relation avec des participants « autrement ». On se crée des amitiés entre hommes ou entre femmes mais aussi des amitiés « mixes ».
On peut même faire des rencontres qui vont au delà de l’amitié….encore faut il être « présent(e) »!

Certes ce mardi soir il y avait peu de femmes mais le travail n’en a pas moins été intéressant et riche en questionnement voir en réponses:

Pour les hommes (j’utilise ma vaste imagination):
qu’est ce que ça me fait qu’il y ait si peu de choix féminin?
Rien? alors j’ai travaillé pour moi, je suis resté dans mon axe et il est fort probable que j’ai rencontré des femmes au cours de la soirée.
Cela crée t-il un manque? une déception? Pourquoi? qu’attendais-je vraiment de cet atelier? A quoi cette situation me renvoie t-elle dans la vie?
Suis-je dans la confiance et je me dis que j’arriverai à travailler à un moment ou à un autre avec une de ces rares femmes et j’accepte les choses comme elles sont ou est-ce que j’attends qu’on décide pour moi, est-ce que je me pose en victime genre « c’est foutu pour moi on ne va jamais me choisir ».
Ou je ne me suis pas rendu compte qu’il y en avait peu, je les ai rencontrées, c’était parfait, merci la vie 🙂

Pour les femmes :
Chouette il y a plein d’hommes donc plein de choix! Mais du choix pour quoi? Pour les exercices ou pour autre chose? Qu’est ce que j’attendais vraiment de cet atelier?
Zut, il n’y a que des hommes, ils vont tous me sauter dessus, alerte! De quoi ai-je peur? Pourquoi? A quoi cela me renvoie-il dans mon quotidien?
aucune réaction: tout va bien je reste centrée je suis venue travailler pour moi, prendre du temps avec moi, rencontrer d’autres humains hommes ou femmes. Merci la vie!

Notre sexualité influence tous les aspects de notre vie. Pratiquer le Tantra, devenir un tantrika, c’est se poser ces questions en permanence, c’est vivre en conscience, apprendre, changer ses comportements, son point de vue sur la vie, c’est tomber et se relever, c’est rire de soi et surtout au final c’est mettre plus de joie, de plaisir, de liberté, de jouissance dans tout les instants de sa vie.

 

Réponse de Fx un des participants:

Je ne suis pas venu à l’atelier avec une attente concernant une possible rencontre si ça n’est une rencontre avec une certaine vision de la vie, une spiritualité, un axe de regard particulier. Toujours est-il que le fait qu’il y ai eu autant d’hommes était, pour moi,  très intéressant car le rapport à l’énergie partagée ne relevait pas alors du désir ou de l’attirance.

Cette situation ne me renvoi pas forcément à un schéma de manque lié à la présence féminine car je suis plutôt entouré de femmes: d’amies femmes, de collègues femmes. Au contraire, je pense que j’ai justement besoin de travailler mon rapport aux hommes car il m’est plus facile de rencontrer des femmes que des hommes. J’aurai même plutôt une tendance à être dans une position de retrait face aux femmes car je me retrouve régulièrement dans des rapports de séductions que je ne cherche pas forcément. Dons j’étais très content de cet atelier avec autant d’hommes. Ceci dit j’aurais été tout aussi heureux de partager avec plein de femmes car je venais pour rencontrer et partager une énergie sans rien imaginer de plus. Je repars donc sans aucune frustration ou tristesse, bien au contraire. FX

FacebooktwitterlinkedinmailFacebooktwitterlinkedinmail

Laisser un commentaire